HISTOIRE ET DIFFERENTES CLASSES

 

         Le Powerlifting et le Weightlifting sont probablement deux des sports les plus sous-estimés, les plus mal compris et moins respectés ... Ils ont souvent été peu recommandés aux personnes ayant un handicap.

          Pour la majorité des gens, les images des pousseurs russes dopés aux Jeux Olympiques sont le stéréotype. Même dans le powerlifting moderne, les champions sont souvent dépeints comme athlètes dopés bondissants, en fait la réalité est considérablement différente.

        D'abord du Powerlifting et du Weightlifting ce sont deux sports différents. Le Weightlifting ( haltérophilie ) est un sport olympique et comporte deux mouvements. Le Powerlifting est un sport paralympique et composé de 3 mouvements : squat, développé couché, soulevé de terre. Le développé Couché et le Squat donnent lieu à un événement annuel de championnat du monde.

        Les athlètes ayant un handicap concourent en powerlifting, en fonction de leur handicap dû à la nature de l'incapacité.

                                    Aveugles / partiellement malvoyants :

                              Squat, Développé Couché, Soulevé de terre

                Handicapés des membres inférieurs :
    ( paralysie de poliomyélite, amputé, paraplégique, cérébrale, autres ... )

                            Développé Couché

                Handicapés mentaux

                            Développé Couché, Soulevé de terre

     Pour compliquer les choses les personnes ayant des incapacités peuvent concourir dans plusieurs rassemblements de développé couché. Seuls les athlètes ayant des handicaps visuels peuvent concourir dans des compétitions pour non-handicapés ( en fait quelques records canadiens sont détenus par des pousseurs avec des déficiences visuelles ).

     Le Powerlifting est un sport Paralympique pour des pousseurs avec des incapacités aux membres inférieures ( les Paralympiques sont l'équivalent des Jeux Olympiques pour des athlètes avec des incapacités ).

     Le Powerlifting pour les aveugles n'est pas un événement des Paralympiques et le Powerlifting pour des athlètes avec des handicaps mentaux est un événement spécial des Jeux Olympiques. Cependant, il existe des compétitions nationales et internationales chaque année pour les aveugles, habituellement organisé avec la fédération canadienne de Powerlifting ( CPU ) et la Fédération Internationale de Powerlifting ( IPF ).

            Handicaps des membres inférieurs

    Le Développé Couché a été longtemps identifié comme événement sportif pour des personnes ayant un handicap aux membres inférieurs. De tels concours se sont tenus à Stoke-Mandeville depuis les années 50. Cependant, puisque le Powerlifting a eu un développement relativement récent, la fédération internationale de sport en fauteuil roulant de Stoke-Mandeville (ISMWSF) s'est aligné avec les associations olympiques appropriées de sport de Weightlifting afin d'utiliser le plus leur appui pour les entraînements et de combler ainsi leur retard.

    A l'origine, il y avait trois concours séparés de Développé Couché - un événement pour des amputés et autres sous l'organisation internationale de sports pour handicapés (ISOD); un pour les paraplégiques selon les règles d'ISMWSF et un événement pour des athlètes avec une paralysie cérébrale (CP-ISRA). Jusqu'en 1992 à Barcelone pour les Paralympiques et la formation du Paralympique international Comité (IPC), les champions amputés ne pouvaient concourir avec des champions ayant des problèmes cérébraux, qui ne pouvaient eux mêmes concourir avec des champions paralysés des membres inférieurs et vice versa.

    Dans un effort d'augmenter la concurrence et de valider le sport, l'IPC a formé un Comité mixte des ayants droit d'ISOD, d'ISMWSF et de CP-ISRA. Les Paralympiques de 1992 ont vu un plus grand nombre de pousseurs et un plus grand niveau de la concurrence utilisant une technique de levage combinée basée sur le Développé Couché pour non-handicapés mais utilisant toujours le banc extra-long d'ISMWSF.

    Les premiers championnats du monde d'IPC en Suède en 1994 ont vu un plus grand niveau de la concurrence de même que les Paralympiques de 1996 à Atlanta. Cependant, d'un point de vue de l'organisation la dissension avait commencé à se faire sentir ...

    Il était clair que la fédération d'ISMWSF avait vu les avantages d'un rapport parallèle avec le Weightlifting olympique. Puisque les sports olympiques tendent à être mieux placés et capables d'employer du personnel, le rapport entre ISMWSF et Weightlifting olympique théoriquement devrait être plus salutaire qu'un sport non-Olympique tel que le Powerlifting.

    Ce rapport a porté ses fruits puisque le Développé Couché pour des athlètes avec une incapacité est maintenant un sport aux jeux du Commonwealth de 2002 à Manchester.

    Aujourd'hui l'ISMWSF accueille ses propres championnats du monde. L'événement est une rencontre des deux techniques : la première technique est celle traditionnelle de l'ISMWSF où la barre est posé un pouce au-dessus du coffre et où l'on doit la soulever et l'autre est la technique de l'IPC. Le gagnant est celui qui fait le total le plus élevé aux deux méthodes.

    Les nations qui possèdent les meilleurs champions sont :  le Nigéria, l'Egypte, la Pologne, la Suède et l'Iran.

            AU CANADA

    Malheureusement actuellement, aucune organisation représentant des athlètes avec une incapacité ne semble vouloir le fardeau de l'organisation powerlifting ou weightlifting au niveau national.

    Dans les années 80, il n'était pas rare de voir 15 à 20 athlètes handicapés concourir au niveau national au divers nationalAu niveau des pays, aujourd'hui, aucuns événements ont eu lieu dans l'âge des championnats nationaux spécifiques de sport.

    Des tentatives ont été faites avec l'union canadienne de Powerlifting ( CPU ), pour que des représentants de chaque groupe d'incapacité soient représentés lors des compétitions pour valides et soient traités de la même façon. Cependant, avec l'arrivée de l'affiliation des jeux du Commonwealth une union avec l'association canadienne de Weightlifting peut-être plus salutaire et de plus en plus nécessaire.

            Aveugles Et Malvoyants

    Un des défenseurs les plus virulents du Powerlifting pour les athlètes aveugles est le Canadien John Baxter. Comme président de l'association malvoyante des sports d'Ontario, John était en position pour former des rapports avec l'association d'Ontario Powerlifting. L'Ontario a accueilli le premier championnat du monde de Powerlifting pour les athlètes aveugle en 1994.

    Le plus souvent la fédération internationale de Powerlifting ( IPF ) partage la responsabilité, accueillant l'événement annuel du championnat du monde de Powerlifting pour aveugles.

    John continue à pousser pour l'inclusion du Powerlifting pour aveugles comme événement de Paralympic, toutefois l'IPC est peu disposé à ajouter un événement non-Olympique car il tâche de refléter le CIO autant que possible.

 

                              Retour à la page d'accueil : accueil