DIDIER THEUX

         Un grand champion qui est maintenant le président de la WPC France ! 

             PALMARES          PHOTOS          INTERVIEW

                                  POWERLIFTING PALMARES

            CHAMPION  DU MONDE  BENCHPRESS  45-49 -  90   kg WPC : 2006
            CHAMPION  DU MONDE  BENCHPRESS  50-54 -  90   kg WPC : 2008
            CHAMPION  DU MONDE  BENCHPRESS  50-54 -  82,5 kg WPC : 2009 2011
            CHAMPION  DU MONDE  BENCHPRESS  55-59 -  82,5 kg WPC : 2016
            CHAMPION  DU MONDE  BENCHPRESS  55-59 -  90   kg WPC : 2014
       VICE-CHAMPION  DU MONDE  BENCHPRESS  45-49 -  90   kg WPC : 2005
      3° CHAMPIONNAT  DU MONDE  BENCHPRESS  45-49 -  90   kg WPC : 2007
      3° CHAMPIONNAT  DU MONDE  BENCHPRESS  OPEN  - 100   kg WPC : 2014
      3° CHAMPIONNAT  DU MONDE  BENCHPRESS  OPEN  -  82,5 kg WPC : 2011
      4° CHAMPIONNAT  DU MONDE  BENCHPRESS  OPEN  -  90   kg WPC : 2009
      5° CHAMPIONNAT  DU MONDE  BENCHPRESS  OPEN  -  90   kg WPC : 1996 2013

            CHAMPION  DU MONDE POWERLIFTING 45-49 -  82,5 kg WPC : 2005
            CHAMPION  DU MONDE POWERLIFTING 55-59 -  82,5 kg WPC : 2016
            CHAMPION  DU MONDE POWERLIFTING 55-59 -  90   kg WPC : 2015
      7° CHAMPIONNAT  DU MONDE POWERLIFTING OPEN  -  90   kg WPC : 1993

            CHAMPION  D'EUROPE POWERLIFTING 40-45 -  90   kg WPC : 1999
            CHAMPION  D'EUROPE POWERLIFTING 40-45 -  82,5 kg WPC : 2003 2004
            CHAMPION  D'EUROPE POWERLIFTING 55-59 -  90   kg WPC : 2016
       VICE-CHAMPION  D'EUROPE POWERLIFTING OPEN  -  90   kg WPC : 1994 1996
       VICE-CHAMPION  D'EUROPE POWERLIFTING 40-45 -  82,5 kg WPC : 2001

            CHAMPION  D'EUROPE  BENCHPRESS  40-45 -  90   kg WPC : 1998 1999 2001
            CHAMPION  D'EUROPE  BENCHPRESS  55-59 -  90   kg WPC : 2013 2014 2015 2016
       VICE-CHAMPION  D'EUROPE  BENCHPRESS  40-45 -  90   kg WPC : 2003
      3° CHAMPIONNAT  D'EUROPE  BENCHPRESS  OPEN  -  90   kg WPC : 2014

                 CHAMPION DE FRANCE POWERLIFTING OPEN  -  90   kg AFFFBB : 1993
                 CHAMPION DE FRANCE POWERLIFTING 40-44 -  90   kg AFFFBB : 1999
                 CHAMPION DE FRANCE POWERLIFTING 40-44 -  82,5 kg AFFFBB : 2000 2003 2004
                 CHAMPION DE FRANCE POWERLIFTING 45-49 -  82,5 kg AFFFBB : 2005 2006
            VICE-CHAMPION DE FRANCE POWERLIFTING OPEN  -  75   kg FFMHC  : 1989

                 CHAMPION DE FRANCE  BENCHPRESS  45-49 -  90   kg AFFFBB : 2007
                 CHAMPION DE FRANCE  BENCHPRESS  50-54 -  82,5 kg AFFFBB : 2010 2011
                 CHAMPION DE FRANCE  BENCHPRESS  50-54 -  82,5 kg  WPC   : 2012
                 CHAMPION DE FRANCE  BENCHPRESS  OPEN  -  90   kg  WPC   : 2013

                           RECORD PERSONNEL -  82,5 kg : 230   kg
                           RECORD PERSONNEL -  90   kg : 245   kg ( record du monde M4 WPC )
                           RECORD PERSONNEL - 100   kg : 235   kg

                                   PHOTOS GALLERY

Theux1.jpg (53528 octets) Theux2.jpg (64623 octets) Theux3.jpg (63512 octets)

                                   INTERVIEW ( réalisée pour le site en Juillet 2014 )

PG : Didier, peux-tu te présenter !
DT : Je suis né il y a 56 ans à Dax, je mesure 1 m 66 pour 87-89 kg, je suis marié et j'ai une fille. Je suis comptable de formation, puis en 1983, j'ai fondé un club privé de muscu que j'ai vendu en 2005. Depuis 2004, je me suis lancé dans la restauration. J'ai mon brevet d'état et suis également arbitre internationnal de la WPC aux championnats d'Europe et du Monde de cette fédération.
PG : As-tu pratiqué d’autres sports avant la force ?
DT : J'ai commencé comme un vrai dacquois par le rugby, mais vu mon gabarit, j'étais pas très bon. Je me suis mis à la gym avec succés, avec comme spécialité la barre fixe, qui me donnais des sensations énormes. Un accident de moto en 1987 ou on m'a bloqué l'articulation du poignet droit, m'a stoppé net dans ma vie de gym.
PG : Comment es-tu venu à la musculation et à la force ?
DT : J'ai commencé la musculation en 1980 afin de gagner de la force pour les anneaux en particulier, et de suite je me suis pris au jeu. je faisais 58 kg et je suis monté à 105 kg en maxi après 4 mois de pratique. Mon corps se modifiant au fil des mois, ça m'a plu, et j'ai commencé à prendre de la distance avec la gym, je me suis lancé dans le body avec une 3° place à France NABBA petite taille lourd en 1995, mais j'ai arrété avant de partir dans le n'importe quoi. J'ai commencé la force en 1985 avec surtout des 100 kg ou je me défendais plutot bien. Une fois à Toulouse j'ai fait 27 fois à 120 kg Raw à 89 kg.
PG : Cela fais plus de 20 ans que tu concoures à l’international en force, et depuis 2007 tu t’es spécialisé au couché, peux-tu nous parler de toutes ces années ?
DT : J'ai rencontré josé Martinez, le président de l'AFFFBB et on s'est entendu de suite. Je faisais du power car le bench seul n'existait pas a l'époque. J'étais fort au bench et au terre, mais le squat c'était pas mon truc, j'ai fait 260 kg malgré tout en compet. En 2007, sur les conseils du meilleur francais Richard Ligier, je me suis spécialisé sur le bench en arrêtant le power. Alors c'est vrai que le bench me plait, mais j'admire le power et je ne dit pas que j'y reviendrai un jour surtout avec les combis d'aujourd'hui mais faut se le mettre vraiment dans la tête.
PG : Tu es toujours resté fidèle à la WPC et tu es président de la WPC France, peux-tu nous parler de ta fédération ( une fédé dirigée par des athlètes pour des athlètes ) ?
DT : José Martinez nous a laissé créer la WPC France sous l'implusion de Richard Ligier notre technicien,  Eric Platel qui est secrétaire et trésorier de notre association et c'est lui qui fait le boulot pour beaucoup. Il y a aussi Bruno Szambelancyk, Didier Michelon et Vincent Eldin, et ce sont eux qui m'ont demandé d'être leur président, mais pour moi on est avant tout une équipe de potes avec la mème passion, on se comprend et même si des fois on est pas d'accord on y arrive.
PG : As-tu une diététique particulière ( suppléments … ) ?
DT : Non depuis 95 et l'arrêt du body ! Pas de régime : je revis, je pesais tout, controlais tout, c'est hyper dur, franchement le body c'est très très dur car il y a les trainings mais surtout la diet. Apres voilà je prend des compléments pour palier aux carrences que je pourrai avoir et surtout pour préserver mes articulations, mais j'ai une grosse base musculaire qui me permet de durer. Maintenant comme je dit souvent j'ai plus la carrière dans l'album.
PG : Quel est ton programme d’entraînement au développé couché ?
DT : Deux séances : une le lundi relativement légère avec de la variété dans les exercices comme le bench floor, les élastiques, les chaînes, les prises plus large, plus étroite, et le vendredi chez moi séance équipé avec du lourd ,je travaille beaucoup avec des calles.
PG : Quels exercices complémentaires utilises-tu ?
DT : je fait beaucoup de dos et le delto postérieur et cette année j'ai refait des bras à fond, je me fait violence parce que c'est pas mon truc. Je crois que c'est mon gros travail à côté cette année qui m'a fait progressé.
PG : As-tu des techniques particulières ?
DT : Non je suis en conctact avec mes amis Richard ( Ligier ), Eric ( Paltel ), Bruno ( Szambelanski ) et Didier ( Michelon ) qui me donnent les astuces pour maitriser le maillot à fond. Je travaille beaucoup avec les calles et j'avoue que ça préserve les vieilles articulations comme les miennes.
PG : Cette année tu as pulvérisé ton record au couché ( 240 kg en – 90 kg aux Europes WPC ), parles nous de ta progression et de la gestion de ton maillot ?
DT : Chez moi j'ai un banc FWT joe, une barre Texas, le must en matos et surtout 2 élèves que j'ai motivé depuis 2 ans : Sébastien Lefaux en - 90 kg et 1 an pour Steeve Gameiro en - 100 kg. Ils me poussent et on se déchire toutes les semaines, mais retiens ces 2 noms Pascal, c'est des clients !
PG : Quel est ton meilleur souvenir en compétition ?
DT : 2014, Bakou : j'arrive avec le record du monde à 212,5 ... je le bat à ma première avec 215, puis 225, 235 et 240 ! Attends 4 records du monde sur la même compétition c'est énorme non ? Qui l'a déja fait ? On va te dire : oui mais en master ... Ok, c'est plus facile à critiquer qu'à faire !
PG : As-tu une anecdote à nous partager ?
DT : en 2001 j'arrive à Helsinki pour un Europe et mes bagages sont restés à Bruxelles. Immagines la pression pour faire la compétition le lendemain sans matos, heureusement tout est arrivé à 4 heures du matin, le stress que ça m'a mis ! Depuis je mets en cabine avec moi tout pour la compétition.
PG : Maintenant en Master 4 ( 55-59 ans ), quels sont tes objectifs pour la saison 2014-2015 ?
DT : si je me blesse pas, que tout va bien, j'aimerai battre mon record. En fait, c'est pas j'aimerai, c'est je vais le battre hihihi !
PG : Tes objectifs à long terme ?
DT : durer dans la perf je veux pas finir à faire des compet a 160 par exemple, non dès que je déclinerais : j'arrêterais. Alors avec l'âge c'est sûr ça va venir, mais pour mes 60 ans faire au moins 200 ce serait énorme.
PG : Quel conseil donnerais-tu à un débutant ?
DT : de la patience et du travail, jamais lacher et pas aller trop vite parce que avec les maillots d'aujourd'hui les perfs s'envolent mais attention aux tendons par exemple faut être prêt physiquement à encaisser ces grosses charges.
PG : Quels sont tes conseils pour durer en compétition ?
DT : le sérieux, une bonne hygiène de vie, ne pas s'emflammer pour faire comme beaucoup 1, 2 ou 3 saisons et fini, j'en connais un wagon de cela et toi aussi je pense.
PG : As-tu d’autres choses à rajouter ?
DT : Je remercie mon épouse qui est toujours avec moi me soutient. J'ai de la chance de pouvoir pratiquement travailler en fonction de mes entraînements comme je veux c'est un plus énorme. Je veux aussi dire que mes perfs aujourd'hui s'ont dû au maillot que j'ai et qui n'ont rien à voir avec les premiers que j'ai eu en jean et qu'il te fallait 3 mecs pour l'enfiller et ça mettait 10 minutes, tu faisais la séance et tu l'enlevais 10 minutes de plus et toujours 3 mecs dessus qui tiraient comme des malades. Y a des gars qui doivent se souvenir de ces maillots. Après attention c'est pas tout d'avoir le bon maillot faut savoir l'utiliser et là c'est un sacré boulot. C'est pas facile là non plus. J'entends souvent des gars taillé sur des anciens avec leurs perfs dépassées mais que les jeunes n'oublient pas qu'avec les maillots de l'époque ils seraient pas plus fort. Je peux comparer et c'est vraiement un monde différent. Moi je suis nettement moins fort raw qu'il y a 20 ans et pourtant je met beaucoup plus lourd. Serais-je plus fort ? Non, je te l'assure. Jean-Pierre Brulois a été un monstre et s'il avait eu le matos d'aujourd'hui je te dis pas ce qu'il aurait envoyé. Voilà Pascal, c'est notre vie donc on va s'arréter là sinon dans 6 mois on y est encore et là j'ai une séance a faire hihihi ...

Retour à la page d'accueil : accueil