RHAEA STINN FOWLEY

        Une championne canadienne des années 2000 !

                                   POWERLIFTING PALMARES

             4° DES JEUX MONDIAUX IPF (   72 kg  ) : 2013
             6° DES JEUX MONDIAUX IPF ( 60-75 kg ) : 2009

                         CHAMPIONNE DU MONDE SUB-JUNIOR - 75   kg IPF : 2006
                         CHAMPIONNE DU MONDE   JUNIOR   + 84   kg IPF : 2011
                    VICE-CHAMPIONNE DU MONDE SUB-JUNIOR - 67,5 kg IPF : 2005 
                    VICE-CHAMPIONNE DU MONDE   JUNIOR   - 75   kg IPF : 2010 
                    VICE-CHAMPIONNE DU MONDE    OPEN    - 75   kg IPF : 2008
                     3° CHAMPIONNAT DU MONDE    OPEN    - 72   kg IPF : 2014
                     3° CHAMPIONNAT DU MONDE    OPEN    - 72   kg IPF : 2016 ( Raw )
                     4° CHAMPIONNAT DU MONDE  
JUNIOR   - 75   kg IPF : 2007
                     4° CHAMPIONNAT DU MONDE    OPEN    - 72   kg IPF : 2016
                     4° CHAMPIONNAT DU MONDE    OPEN    - 72   kg IPF : 2015 ( Raw )
                     5° CHAMPIONNAT DU MONDE    OPEN    - 72   kg IPF : 2013
                     6° CHAMPIONNAT DU MONDE   
OPEN    - 84   kg IPF : 2011
                     7° CHAMPIONNAT DU MONDE   
OPEN    - 72   kg IPF : 2012

          CHAMPIONNE DU MONDE BENCHPRESS JUNIOR - 75 kg IPF : 2010
 

                             RECORD PERSONNEL   SQUAT    - 75   kg : 232,5 kg 
                             RECORD PERSONNEL BENCHPRESS - 75   kg : 155,5 kg 
                             RECORD PERSONNEL BENCHPRESS - 82,5 kg : 155,0 kg 
                             RECORD PERSONNEL BENCHPRESS - 90   kg : 157,5 kg 
                             RECORD PERSONNEL  DEADLIFT  - 75   kg : 212,5 kg 
                             RECORD PERSONNEL   TOTAL    - 75   kg : 590   kg   

                                   PHOTOS GALLERY

 


        INTERVIEW ( réalisée pour la revue IPF Magazine en 2012 )

IM : Rhaea Fowler, championne du Monde Junior de Powerlifting, comment cela sonne ?
RF : Cela sonne vraiment exceptionnel, c'était un objectif que j'avais depuis un moment !!!
IM : Tu avais ta propre famille ici, tes amis et ta propre ville, quelle expérience pour toi que tous t'encouragent et de gagner dans ta propre ville ?
RF : Etre à la maison c'est un réel avantage. Je ne pensais pas que cela serait aussi fort. Je ne pense pas avoir vécu un évènement comme cela depuis les Jeux Mondiaux de 2009. Mais je pense que cela était encore plus fort et aujourd'hui c'est encore plus fort. Avoir tout ce soutien derrière moi a été vraiment fantastique.
IM : Ta préparation pour les Mondes Junior au fur et à mesure que les entraînements venaient, comment cela a été ?
RF : Cela a été vraiment bien, je pense que je me suis préparée pour venir ici en espérant que les choses allaient se mettre en place le jour J ( et cela a marché ) !
IM : Quel était ton état d'esprit quand Olga ( Russie ) s'est avancée pour son dernier terre ? Si elle réalisait sa barre, elle te battait au poids de corps.
RF : Cela a duré plusieurs minutes entre mon dernier soulevé de terre et le sien ... Je n'ai pas aimé ce moment, mais je n'aiavais qu'à attendre, il n'y avais rien que je pouvais faire pour augmenter mon total, je n'avais juste qu'à attendre pour voir quel serait son total. ( la foule était assise et silencieuse et quand elle a ratée sa barre la foule a explosée ! ). Mais c'est une des choses pour lesquelles il est difficile de se réjouir que son adversaire rate sa barre, je suis allée vers elle et nous nous sommes tapées dans la main et elle est mise à pleurer, vous en vous senez pas bien, je sais que si c'était moi qui avait ratée ma barre je me serais mise à pleurer à cause de mon désapointement de ne pas avoir gagné.
IM : Quel est ton secret à l'entraînement autre que l'entraînement habituel ?
RF : Je ne sais pas, qu'est ce qui est normal dans un entraînement de powerlifting ? Je m'entraine 6 jours par semaine, 3 jours de couché, 2 jours de squat et 1 jour de soulevé de terre. Je fais des mouvements accessoires à chaque jour. j'utilise des bandes pour mon entrainement de couché et quelques fois pour le squat. Je fais plus de répétitions lourdes que la majorité des gens, mais je ne travaile pas lourd chaque jour, ce n'est pas toujourd 1, 2 ou 3 reps. Le plupart du temps c'est de 5 à 8 reps.
IM : Quelle est ta prochaine compétition ?
RF : Je pense que je vais aller au championnat du Monde Open à Pilsen, République Tchèque cette année. Je vais juste prendre un peu de repos et je vais voir comment tout va se mettre en place. J'ai aimais l'année dernière ( Mondes Junior ), j'aurais aimé revenir en arrière.
IM : Comment cela a été pour toi d'aider à l'organisation de cet évènement ?
RF : Organiser cette compétition a été une expérience unique, vous avions déjà organisé le championnat national, mais un Monde est un autre niveau pour l'organisation. Je ne pense pas que c'est plus de travail, mais c'est beaucoup de travail, beaucoup de travail de dernière minute, qui a été fait les dernières semaines. Certains jours cela a été un challenge parce que j'ai travaillé à l'organisatin des Mondes certains jours et je devais à la salle pour m'entraîner et mettre ma tête en mode entraînement et plus en mode organisation. Cela a été difficile certains jours et je n'ai pu le faire et je n'ai pas pu aller à la salle ces jours car je n'y étais pas mentallement.
IM : Quelle a été ta journée avant de concourir ? Comme le matin, l'échauffement ?
RF : Dormir dans mon propre lit et aller en voiture aux Mondes est vraiment génial ! Cela a été différent de tous les autres championnats du monde. J'étais vraiment nerveuse, plus que je le suis normalement, j'avais beaucoup de pression de concourir à la maison. Je savais qu'il y aurait beaucoup de personnes qui viendraient me voir. Donc j'étais vraiment nerveuse quand j'ai commencé l'échauffement. Une fois que j'ai été à l'échauffement je me suis sentie mieux, les squats n'ont définitivement pas été ce que j'avais planifié. J'avais fait 225 kg facilement plusieurs fois à l'entraînement et je pensais que je pouvais faire mieux. Les squats n'ont pas été aussi bons que je l'avais prévu mais cela fait partie du jeu.
IM : Quand tu est sortie du plateau et spécialement quand tu as vu les lumières blanches, comment t'es-tu sentie ?
RF : C'est trop top et ce n'est pas comme chaeu jour et n'importe ou tu es ! J'ai sauté partout et après j'ai sentie l'émotion quand tout le monde a chanté l'hyme candien.
IM : Rheae merci pour avoir pris le temps de répondre et encore une fois félicitation pour ta victoire ... Championne !

Retour à la page d'accueil : accueil