NATALIE FREED

   Une jeune championne Américaine de la WABDL ...

                                BENCHPRESS PALMARES

               CHAMPIONNE DU MONDE JUNIOR WABDL - 48 kg : 2007

              RECORD PERSONNEL BENCHPRESS - 48 kg :  85,5 kg ( 188 lbs )  
              RECORD PERSONNEL BENCHPRESS - 52 kg :  92,5 kg ( 203 lbs )  
              RECORD PERSONNEL  DEADLIFT  - 48 kg : 137,5 kg ( 303 lbs )
              RECORD PERSONNEL   TOTAL    - 52 kg : 352,5 kg ( 777 lbs )

                                PHOTOS GALLERY

Freed1.jpg (24129 octets) Freed2.jpg (44599 octets) Freed4.jpg (32805 octets) Freed6.jpg (25735 octets) Freed3.jpg (43790 octets) Freed5.jpg (41434 octets)

                                INTERVIEW
           ( réalisée pour la revue Power en Août 2010 )

PM : Quel âge as-tu ( tu en paraît 12 ), d'où es-tu et que portes-tu ?
NF : J'ai 24 ans, je viens de Pittsburgh, et je suis habillé ( hmm ... désolé ! ) avec mes vêtements de gym. C'est ironique, vrai ? un tee-shirt et un short de foot noir.
PM : Comment maintiens-tu un corps aussi gracieux tout soulevant des poids lourds qui écraserait un homme moyen ?

NF : C'est assez fondamental. Je ne manque jamais une seule séance d'entraînement et je mange de la nourriture légère et douce ( c'est à dire sain et propre ). J'aime aussi courir de temps en temps.
PM : Qu'est ce que tu aurais à dire à une femme femme qui ne travaille pas avec de poids parce qu'elle pense qu'elle deviendra montrueuse ?
NF : Je lui dirais que c'est faux ( d'une façon polie ). Mais c'est sûr, c'est possible de devenir monstreuse aussi si l'on veut, mais je ne pense pas que c'est quelque chose qui arrive sans intention. Comme nous le savons tous, plus de muscles brule plus de graisses.
PM : quel est ton secret concernant la diététique ? Il est rare de voir une fille avec les abdos dessinés.

NF : A ceux qui rechercherez une solution rapide et magique, désolé. Je prépare et je cuis ma propre nourriture, pas de sel, pas de produits préparés 90 % du temps et je garde d'une manière obsédante un cahier de ce que je mange. Et on peut rajouter les bons gênes. Cela ne fait pas de mal.
PM : Est-ce que squatter en position serrée te donne un bon appui pour faire des squats profonds ?
NF : Shut ! Ne donne pas tous mes secrets !
PM : Combine de personnes as-tu besoin pour mettre ta combinaison de  squat en maxi ?

NF : Tu peux te référer à une photo de moi. Crois le ou pas, c'est réel. J'ai juste besoin d'une personne pour la mettre en place.
PM : Comment es-tu venu à t'impliquer dans le powerlifting ?
NF : Je suis resté très longtemp à l'hôpital après une frature du cou et du dos. Quand j'ai fini ma rééducation, j'ai décidé que soulever des poids lourds serait profitable ( évidemment ).
PM : Quand tu vas à une compétition, dans la salle d'échauffement remplie de beaucoup d'hommes et de forts taux de testostérone, est-ce que tu penses être le centre d'attention ?

NF : Je vais donner une réponse définitive : non. Quand je suis dans la salle d'échauffement remplis d'hommes avec leur combinaison de squat serrée, ils se portent plus d'attention entre eux. Et en plus, je concours tellement tôt dans les compétitions qu'il est habituel qu'un bon nombre de personnes n'est pas encore là.
PM : Est-ce que tu as un petit ami ?
NF : Pas actuellement. S'il vous plait faites vous connaître ... Je suis totalement libre.
PM : Te souviens-tu de la première fois que tu as soulevé un garçon ? Comment t'es tu senti ?

NF : Cela m'a fait sourire. Je ne suis pas sûr qu'il ai pensé que c'était sympa.
PM : Est-ce que tu viens habillée et maquillée à la salle d'entraînement ?
NF : Ouais, et je porte une tenue assortie à mon sac ce sport. Non, il peut m'arriver de venir à la salle en étant maquillée bien sûr. Si non, ce n'est pas important.
PM : Quels sont quelques uns de tes objectifs en powerlifting ?

NF : Ce serait sympa de passer deux fois mon poids de corps au couché. J'ai déjà passé 3 fois mon poids de corps au soulevé de terre, il y a quelques années, c'étain fun. Un squat respectable serait toujours le bienvenu.
PM : En tant que compétitrice de fitness, comment le powerlifting t'aide ?
NF : Je ne fais pas de compétition en fitness. Mais comme beaucoup de personnes ont l'impression que j'en ai déjà fait, je devine que cela pourrait aider.
PM : Quel est ton futur ?

NF : Je pense actuellement à faire une compétition Pump'N Run de développé couché en répétition et une course de 5000 mètres. ( Bouchez-vous les oreilles, les garçons ! Je parle de cardio ! )

Retour à la page d'accueil : accueil